Actualités

PRESENCE DU BOUSCHET VARIETE DE VIGNE PREPHYLLOXERIQUE ENCORE NON REPERTORIEE DANS LES ANCIENS VIGNOBLES BRETONS

L’ancien vignoble guérandais jadis connu pour la production du vin breton livre peu à peu ses secrets. Le dernier en date qui vient d’être dévoilé après l’analyse génétique de sarments de vigne a permis l’identification d’une nouvelle variété non encore répertoriée en Bretagne : le Bouschet (vitis vinifera) cépage noble méditerranéen connu pour son aptitude teinturière (intensification de la coloration rouge des vins) .
Les prélèvements ont été réalisés cet hiver sur la commune de Batz sur mer à partir de plusieurs lianes prospérant dans les futaies à proximité du ballast de la ligne de chemin de fer reliant Nantes au Croisic.
Renseignements pris auprès d’un expert, Gildas Buron directeur du musée des marais salants, la présence de vigne à cet endroit date d’une époque très ancienne et de manière certaine préphylloxérique. Le cadastre viticole de l’IVCC vient confirmer cette analyse, ne signalant pas cette espèce de vigne à Batz sur mer entre 1914 à 1956.
La présence cette variété après celle d’Alicante et de Bourrisquou vignes également teinturières montrent bien la technicité des vignerons locaux , qui faisaient appel aux cépages méditerranéen pour améliorer la couleur insuffisante des vins rouges guérandais.
On peut estimer que ce cépage a été planté à Batz dans le meilleur des cas à partir du milieu du XIXème siècle date création de ce métis ; il aurait pu être utilisé à cette époque pour sa résistance particulière à l’Oïdium, maladie cryptogamique venue des amériques dès 1850. La mise en évidence de ce cépage permet donc d’affiner la connaissance des vignes nobles prospérant à Batz sur mer, après la caractérisation depuis 2007 du Grolleau rouge, du Pineau d’Aunis de la Folle Blanche et du Chasselas de Fontainebleau.  A.POULARD  Association Le Berligou

 

batz buronScan0124

Mots-clefs :, , ,

2 Réponses à “PRESENCE DU BOUSCHET VARIETE DE VIGNE PREPHYLLOXERIQUE ENCORE NON REPERTORIEE DANS LES ANCIENS VIGNOBLES BRETONS”

  1. Le 14 avril 2019 à 7 h 20 min Christophe Josso a répondu avec... #

    Bonjour,
    Je lis au sujet de Batz et du du Berligou sur le site http://www.bonumvinum.eu : « Il sera planté sur 4 à 5 ha à Couéron au nord-ouest de Nantes et, curieusement, à Batz sur mer près de Guérande. ».
    Où peut-on trouver des renseignements sur la présence ancienne du Berligou à Batz ?
    Merci,
    Cordialement,
    Christophe Josso

  2. Le 3 juin 2019 à 8 h 21 min leberligou a répondu avec... #

    Bonjour, les informations données dans l’article signé par Bonum Vinum sur la dissémination du Berligou sont très inexactes. Ce que l’on sait aujourd’hui, c’est que son aire géographique de production au XVème siècle se situait dans le périmètre du canton de St Etienne de Montluc et de la commune de St Herblain. F. GUERIFF l’a signalé au XIXème siècle à Pornichet où il était vinifié en blanc. Le cadastre viticole est muet depuis 1914 sur la présence de Pinot noir en presqu’ïle guérandaise. Autre inexactitude formulée par Poiron Dabin, le Berligou est bien un descendant du Pinot noir et non d’un cépage d’origine russe (en fait bulgare). Nous avons fait procéder il y a un peu plus d’un mois à une analyse génétique triangulaire auprès de l’INRA de Vassal incluant ces trois cépages.

Ajouter votre réponse

Christ Gloire des Nations |
Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... | Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | UNACITA-ISTRES
| COS toujours...
| livr'ados