Le Berligou association

Plantation de nouveaux plants pour Le Berligou – Couëron

L’association Le Berligou vient de réaliser une nouvelle plantation sur le site conservatoire viticole du parc Joseph-Bricaud, quartier Chabossière. Vingt-deux hybrides y ont en effet trouvé place.

Plantation de nouveaux plants pour Le Berligou - Couëron na_3566931_1_px_470_-300x225

 

 

L’association Le Berligou vient de réaliser une nouvelle plantation sur le site conservatoire viticole du parc Joseph-Bricaud, quartier Chabossière. Vingt-deux hybrides y ont en effet trouvé place, par la création d’un 12 e rang, les onze autres étant du cépage Le Berligou (Pinot noir). « Après la Première guerre, le phylloxéra ayant sévi, avant que le greffage ne soit trouvé, les gens ont planté des hybrides », indique Alain Poulard spécialiste viticole.

Oberlin, Landau, Rayon d’or, Vin des Pharaons… « Il s’agissait là d’hybrides existants à Couëron », ajoute-t-il. « Nous avons récupéré des plants avant que les gens n’arrachent leur vigne. » Les vignes occupaient en effet de nombreuses terres à Couëron. C’est donc dans l’idée de poursuivre leur conservatoire que l’association a réalisé cette plantation, possible par le concours des Couëronnais possesseurs de vignes Jean-Pierre Doucet, André Mercère et Marcel Radigois. Ces hybrides pourront être dégustés dans deux ans.

Cette année, l’association a produit deux cuvées (2x 25l) de Berligou : « primeur » en rosé, et rosé sur lie, « et nous espérons davantage, la vigne du Berligou ayant des fleurs partout », concluent les bénévoles. Vendange vers le 25 septembre. Le Berligou devrait ainsi se décliner sous toutes ses formes : blanc, rosé et rouge.

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Christ Gloire des Nations |
Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... | Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | UNACITA-ISTRES
| COS toujours...
| livr'ados