Historique

HISTOIRE 5/ Quand Henri IV fait la conquète du Berligou

HISTOIRE 5/  Quand Henri IV fait la conquète du Berligou dans Historique henri-jeunot

 

La fin du XVème siècle est marquée par des conditions climatiques difficiles : en 1481, l’hiver est si froid  à Couëron que le vin gèle dans les fûts .On doit le débiter à la hache pour le vendre au poids . L’année même de sa mort (1488), François II donne sa seigneurie   à Gilles de la Rivière, vice chancelier de Bretagne , ainsi qu’aux enfants du chancelier Jean de la Villéon.

. Après  le rattachement du Duché de Bretagne à la France (1532) , 6  grands fiefs existent sur la commune de Couëron :

.Le fief commun de Vigneu (Vigneux)

.Le fief de Sesmaisons

.Le fief de Bougon

.Le fief du marquisat du bois de la Musse

.Le fief de la Botardière et de la Haie du Rays (Retz)

.Le fief de la chatellenie de Couëron.

Ces  fiefs de chevaliers (Beaulieu, La Musse) ou d’écuyers (Bougon, La Botardière) possessions de l’ancienne noblesse bretonne relèvent toutes du roi.
Plus tard, le Berligou va être mis à l’honneur par Henri IV grand amateur de vins devant l’éternel.  Les chroniqueurs  révèlent que » lors de ses venues à Nantes, on lui servait du Berligou  qu’il trouvait excellent » . Ce sera particulièrement  le cas en 1598  lors de la signature de l’Edit de Nantes, reconnaissant la liberté de culte aux protestants . Cependant, la question de l’extension   du cépage  reste encore incertaine .  Vers 1580 , on évalue à 150 ha le potentiel viticole de Couëron,   planté  essentiellement en  vignes rouges ;  quand on lit le nom des clos , on s’aperçoit que le bourg en est tout entouré . Plus de 40 clos de vignes sont en plein rapport à cette époque.(à suivre)

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Christ Gloire des Nations |
Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | UNACITA-ISTRES
| COS toujours...
| livr'ados