Historique

Histoire : 1 Les premières traces de la vigne en basse Loire et à Couëron

Histoire : 1 Les premières traces de la vigne en basse Loire et à Couëron dans Historique file0103La présence de la vigne en basse Loire est ancienne et remonte à l ‘époque romaine où à Rezé  (Ratatium ) elle prospère au milieu des châtaigners  et des cultures de lin au 1er siècle . Il faut cependant attendre le VII ème siècle pour retrouver trace de documents évoquant la vigne. Avec l’effondrement de la civilisation gallo-romaine et les périodes d’instabilité qui ont suivi ( invasions bretonnes puis scandinaves) le déclin de la culture de la vigne s’est accentué. Pour les besoins du culte, ce sont les religieux qui vont en assurer le maintien . Ainsi,  Saint Hermeland  prospectant les rives de la Loire vers 670  va bientôt établir son monastère à Antrum (Indre) et retient comme avantage décisif la possibilité de trouver l’espace nécessaire pour établir un vaste vignoble . Mais la première citation de la vigne à Couëron (Coiron) est plus tardive. Elle est donnée dans un texte latin daté de l’an 849 et figure dans le cartulaire de Saint Sauveur de Redon, où Cadalun, détenteur du domaine de Linis ou Griciniago  fait un don à cette abbaye. Considérant la gravité de ses péchés, et aux portes de la mort, Cadalun veut ainsi assurer la paix de son âme . Aussi ce legs, daté d’Ormedo (Orvault)  va porter sur l’ensemble de son patrimoine : demeures et bâtiments, vignes et terres, prés et bois pâturages, ses cours d’eaux, et tous les produits présents et à venir … Ses esclaves font également partie de la donation : Sicmaer, Sicbalt, Ecmaer avec leurs femmes et enfants… (à suivre)

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Christ Gloire des Nations |
Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... | Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | UNACITA-ISTRES
| COS toujours...
| livr'ados